Allocutions d’ouverture

Dr. Kassym-Jomart Tokayev
Directeur Général, Office des Nations Unies à Genève

Mrs. Gabrielle Marceau
Conseillère , Division Juridique WTO & Professeur Associé Université de Genève

Mr. Jean-Christophe Füeg
Directeur Général, Office des Nations Unies à Genève

Mr. Urban Rusnák
Secrétaire Général, Energy Charter

Pr. Osamu Motojima
Directeur Général ITER Organisation

Ms. Valérie Cerda
Cheffe du service de l’énergie de la Ville de Genève

Modérateurs et Conférenciers

ES - 2012

 Pour consulter les actes du congrès 2012, veuillez entrer votre ….

Envoyer

TERRES D’AVENIR, L’EXPOSITION

De l’urgence bioclimatique aux rêves de demain

Quels avenirs se profilent aujourd’hui pour notre monde ? Quels risques induits par le réchauffement climatique, la crise économique mondiale ou notre manipulation parfois inconsciente de certaines technologies sont susceptibles d’entraîner des bouleversements majeurs dans les années, décennies et siècles à venir ? Quelles révolutions éthiques, sociétales, technologiques pourraient changer entièrement la donne actuelle, dessinant une ère nouvelle, à l’inverse des prédictions les plus pessimistes ? Se voulant une retranscription des récents rapports scientifiques et économiques du GIEC, de l’ONU, de l’OMS, Terres d’Avenir tente de faire comprendre les enjeux de ce siècle grâce aux plus récentes techniques d’infographie en vous proposant de voyager visuellement dans ces avenirs qui se présentent à nous.

Traitant tout d’abord des différents degrés d’impact que les crises actuelles pourraient avoir sur notre planète, l’exposition aborde dans un second volet ouvertement optimiste les solutions concrètes qui s’offrent à nous, en imaginant un monde symbiotique entre Homo sapiens et sa planète. Un monde où l’insurrection des consciences aura révolutionné notre manière de penser, plaçant l’éthique à la base de notre développement.

Un scénario d’espoir tout à fait plausible, conforté par nos découvertes récentes et par la volonté de plus en plus partagée de repenser notre mode de vie, de faire naître de la crise une nouvelle vision de nos sociétés, où notre imaginaire alimenterait à nouveau nos rêves et où ces rêves, et non les intérêts particuliers, dessineraient enfin le monde qui sera le nôtre demain.